8 tagged articles Ma critique sur...

Ma critique sur... : Treize raisons 15/05/2017

 
 
 
Titre: Treize raisons (Thirteen Reasons Why en titre original).
Année de sortie: 2017.
Nombre d'épisodes: 26 épisodes (13 par saison).
Résumé: L'histoire se concentre sur Clay Jensen. Cela fait quelques semaines qu'une élève, Hannah Baker, s'est suicidée. Clay reçoit un lot de sept cassettes audio enregistrées par Hannah. Sur ces dernières, Hannah explique les raisons qui l'ont poussée à mettre fin à ses jours. Chaque cassette et chaque épisode met en avant la responsabilité de certains élèves sur le suicide de celle-ci. Au fil des cassettes, des vérités sont découvertes... d'horribles vérités.
Mon avis: Je ne vais pas dire «Ouah ! Je suis devenue fan de cette série !» puisque ce n'est pas vraiment le genre de série sur laquelle on se réjouit. Autant dire qu'il y a plus de bons moments dans The Walking Dead que dans Treize raisons. Je la recommande uniquement car elle aborde des sujets comme le suicide, le harcèlement, le viol et j'en passe. Ces situations existent réellement et des personnes ne reçoivent pas l'aide qu'il leur faut. D'abord, je préviens les gens: cette série est pour un public averti et je la déconseille fortement aux moins de seize ans (en particulier le dernier épisode). Honnêtement, j'ai failli pleurer en voyant ce que subissait la pauvre Hannah car comme je l'ai dit avant, le harcèlement est réel et il faut agir. Il ne faut pas attendre qu'une personne meurt pour réagir.

Tags : Ma critique sur... - Treize raisons

Ma critique sur... : Valkyrie Drive - Mermaid 29/01/2018

 
 
 
Titre: Valkyrie Drive - Mermaid.
Année de sortie: 2015.
Nombre d'épisodes: 12 épisodes (plus les OAV's).
Résumé: Un virus connu sous le nom de A virus (Armed virus) n'infecte que les filles. Les infectées sont divisées en deux groupes: les Exters (qui se transforment en armes lorsqu'elles sont excitées) et les Liberators (qui ont le pouvoir de manier les Exters sous leur forme d'arme). Les filles infectées sont alors envoyées sur des îles artificielles. L'anime suit les aventures de Mamori Tokonome, une Exter, et de Mirei Shikishima, une Liberator. Lorsque Mamori rencontre deux agents du gouvernement, ceux-ci l'envoient sur l'île Mermaid, qui est l'une des cinq îles artificielles. Mirei s'y fait aussi envoyer et arrive juste à temps pour la sauver. Les deux jeunes filles s'uniront et vivront avec d'autres filles qui ont aussi été envoyées sur cette île.
Mon avis: L'anime était sympa. J'aime bien le yuri. C'est bien dommage que le concept soit d'exciter une fille pour la transformer en arme. Ceci dit, c'est pour un public averti. C'est un ecchi haut niveau et s'il n'est pas considéré comme un hentai, c'est uniquement car la partie intime des filles n'est pas montrée. Néanmoins, il y a une bonne histoire d'amour dans cet anime :3. Et l'opening aussi est bien !

Tags : Ma critique sur... - Valkyrie Drive: Mermaid

Ma critique sur... : Marie-Lune 07/02/2018

 
 
 
Titre: Marie-Lune.
Année de sortie: 2009.
Nombre de tomes: 9 tomes.
Résumé: Marie-Lune, fille de riche, n'a que deux passions dans la vie: le shopping et la mode. Malgré qu'elle ait honte que son père fasse fortune dans la plus grande industrie de papier de toilette, ses poches ne sembles pas assez grandes pour tout l'argent que son père lui donne. Toutes ses copines, elles aussi enfants gâtées, rivalisent d'ardeur dans l'art d'être le nombril du monde. Et à côté de Marie-Lune, on a sa s½ur jumelle, Ka, qui est l'extrême opposée de Marie-Lune. Elle désapprouve l'attitude dépensière de sa s½ur et trouve toujours l'occasion de la critiquer et de la pousser à mieux utiliser son argent.
Avis: J'aime trop cette série de bande-dessinée. Cela semble assez girly quand on lit le résumé, mais il y a de bons gags, des histoires d'amour, etc. La personnage principale évolue tant bien que mal, malgré que sa "fièvre acheteuse" (comme elle le dit) prenne souvent le dessus.

Tags : Ma critique sur... - Marie-Lune BD

Ma critique sur... : Rosario + Vampire 14/02/2018

 
 
 
Titre: Rosario + Vampire.
Année de sortie: 2008.
Nombre d'épisodes: 26 épisodes.
Résumé: Tsukune Aono a raté les examens d'entré de son précédent lycée. Son père trouve par hasard une publicité pour le lycée Yokai et y inscrit son fils. Trouvant d'abord l'ambiance sinistre, il rencontre Moka Akashiya, une jeune fille à l'apparence innocente et angélique. Elle lui dit sans crainte être une vampire. Tsukune ne tarde pas à savoir que ce lycée est pour monstres et que chaque élève cache sa forme monstrueuse sous une apparence humaine. Il est d'abord effrayé, mais il décide de rester dans le lycée et il fera la rencontres d'autres jeunes filles.
Avis: J'ai regardé cet anime car il parlait de vampires. J'aime bien l'anime, mais les scènes gênantes gâchent un peu le tout. D'un côté, on a Kurumu, la succube qui a sans cesse les ovaires au bord de l'explosion et les nombreuses scènes de culottes. Mis à part, on a toujours l'espoir que Tsukune et Moka avoue enfin leur amour l'un pour l'autre. Ah oui, un autre truc me turlupine ! Son père trouvé la pub qui est tombé des poches d'un mec bizarre en cape blanche et s'est quand même dit «Tiens, je vais inscrire mon gosse dans cette école !». De plus, le scénario des épisodes reste le même: Tsukune est dans une bonne merde et Moka vient à sa rescousse accompagnée des autres amies de la bande.

Tags : Ma critique sur... - Rosario + Vampire

Ma critique sur... : Doubt 09/04/2018

 
 
 
Titre: Doubt.
Année de sortie: 2007.
Nombre de tomes: 4 tomes.
Résumé: Au Japon, un jeu nommé Rabbit Doubt fait fureur. Les joueurs sont des lapins qui doivent démasquer le loup caché parmi eux, car ce dernier dévore un lapin à chaque tour et la partie se termine quand le loup est démasqué ou quand les lapins sont tous morts. Y­­ū, accompagné de son amie d'enfance qui n'est pas joueuse, Mitsuki, rencontre enfin les autres joueurs du jeu: Eiji, Haruka, Rei et Hajime. Mais Hajime est absent suite à une urgence à la fac. Les amis vont donc au karaoké où ils s'amusent bien. Mais ils se font droguer et amener dans un un hôpital désaffecté. Hajime y est aussi. C'est qu'après avoir vu le corps de leur amie, Rei, qu'ils réalisent que l'un d'entre eux a organisé une partie réelle de Rabbit Doubt. Ils doivent démasquer le loup... et ne pas faire confiance aux menteurs.
Avis: C'est le meilleur manga que j'ai jamais lu ! Tant de suspens... et de gore ! À chaque fois, on soupçonne une personne et quand celle-ci se fait tuer, on retourne rapidement à la case départ. Surtout que le passé des joueurs revient constamment, on vient à douter d'eux. Je recommande fortement le manga.

Tags : Ma critique sur... - Doubt

Ma critique sur... : True Blood 24/05/2018

 
 
 
Titre: True Blood.
Année de sortie: 2008.
Nombre d'épisodes: 12 par saison (sept saisons au total).
Résumé: Lorsque qu'un sang synthétique, le Tru Blood, est mis au point, les vampires se dévoilent tous au monde entier et se battent pour avoir des droits. Mais leur sang est aussi convoité par les dealers et drogués, car il agit comme une puissante drogue. Deux ans ont passé depuis la Grande Révélation. Sookie Stackhouse, vivant dans la petite ville de Bon Temps en Louisiane, est serveuse dans un bar et possède un don: la télépathie. Jusque là, elle considérait toujours son don comme un handicap. Lorsque Bill Compton entre dans le bar, elle est fascinée car c'est la première fois qu'elle rencontre un vampire. Ils ne tardent pas à entamer une relation, malgré que l'entourage de Sookie: sa meilleure amie, son patron et sa collègue de travail voient d'un mauvais ½il cette relation. Son grand frère, Jason, un coureur de jupons, a le don de s'attirer des ennuis. Au fil de la série, Sookie sera entraînée dans cet univers surnaturel et découvrira des créatures dont elle ignorait l'existence.
Avis: Je pensais que c'était juste une série de romance vampirique, un peu comme Vampire Diaries, mais il en est plus que cela. La série comporte autant de sexe que de scènes gores. Malgré le générique qui allait me faire vomir mon âme, c'est une bonne série et plus ça passe, plus on a envie de savoir pourquoi Sookie a ces dons et pourquoi elle est insensible à l'hypnose des vampires. Honnêtement, je la recommande, mais à un public averti.

Tags : Ma critique sur... - True Blood

Ma critique sur... : South Park 18/06/2018

 
 
 
Titre: South Park.
Année de sortie: 1997.
Nombre d'épisodes: 283 (la série est encore en cours).
Résumé: On suit le quotidien de quatre enfants en primaire: Stan, Kyle, Eric (surnommé Cartman) et Kenny, qui vivent à South Park. Pleins de phénomènes étranges surviennent dans la petite ville qu'ils soient surnaturels, politiques ou polémiques. La série engendre souvent humour noir, racisme, sexisme, sexualité, polémique sur des personnages célèbres et importants (Britney Spears, Michael Jackson, Ozzy Osbourne, etc), parodies et préjugés. On a aussi les nombreux épisodes, voire presque tous où Kenny trouve la mort de diverses façons, aussi ridicules les unes que les autres. Cartman pourrait souvent être considéré comme un antagoniste par son attitude turbulent, odieux, manipulateur, raciste et antisémite.
Avis: Cette série est pour un public averti, notamment pour l'humour grossier qui en dégage. Le genre d'humour que j'aime bien, quoi. Bon, on va pas se mentir, j'avais dix ans quand j'ai commencé à regarder cette série. Elle passe à Télétoon la Nuit, poste de Télétoon qui joue assez tard où d'autres émissions pour plus grands passaient. Le pire c'est qu'ils foutaient le dernier arc de Naruto à ce poste car il était plus gore que les autres. Bref, je recommande South Park, sauf si vous n'êtes pas adeptes d'humour noir.

Tags : Ma critique sur... - South Park

Ma critique sur... : Seraph of the End 09/07/2018

 
 
 
Titre: Seraph of the End (Owari no Serafu en titre original).
Année de sortie: 2015.
Nombre d'épisodes: 26 (plus les hors-série).
Résumé: Un virus inconnu décime la population mondiale, sauf les enfants de moins de treize ans. Les vampires profitent de cela pour sortir des profondeurs de la Terre afin d'emmener les enfants survivants avec eux. Les orphelins de l'orphelinat Hyakuya sont également emmenés. Pour survivre, les enfants servent de bétail aux vampires. Quatre ans après la propagation du virus, Yûichirô Hyakuya et Mikael Hyakuya organisent une tentative d'évasion avec les autres enfants de leur "famille". Mais un vampire aristocrate leur tend un piège et massacre tout le monde, sauf Yû qui est contraint de laisser Mikael pour mort. Le jeune garçon rejoindra vite L'Armée Démoniaque Impériale du Japon dans le seul et unique but de venger sa famille.
Avis: C'est le meilleur anime que j'ai regardé et il détrône Tokyo Ghoul qui était jusque là mon anime préféré. J'ai vu rarement d'anime vampirique avec du vrai combat dedans, la plupart étant à l'eau de rose. Honnêtement, je vous conseille fortement Seraph of The End ! Je vous préviens que le premier épisode peut choquer certains. Il est peut-être pas aussi choquant que certains animes, mais je tiens à vous prévenir.

Tags : Ma critique sur... - Seraph of the End